Menuiserie JR BAT AND CO, la menuiserie pour les nuls

Quand le bâtiment va tout va !

brico

Reprise de la construction en France

A fin juin 2016 le nombre de logement autorisé (permis de construire) a augmenté de 6,3% par rapport au trimestre précédent selon le MINISTÈRE DE L’ENVIRONNEMENT, DE L’ÉNERGIE ET DE LA MER, sur un an l’augmentation est de 14,3 %.

Qui dit emménagement, dit envie de bricoler

Ces excellents chiffres devraient doper le marché du bricolage. Lors de l’emménagement de nombreux propriétaires dans un souci d’économie se réservent certains aménagements, par exemple les papiers peints, les peintures, les revêtements de sol, l’installation de l’équipement de la cuisine.

D’autres futurs propriétaires plus qualifiés ou plus économes se réserveront des lots de second œuvre comme le carrelage, la plâtrerie, voir l’électricité ou la plomberie.

Qui profitera de cette reprise ?

Les magasins spécialisés dans le bricolage compte tenu de leur part de marché se tailleront sans aucun doute la part du lion. Mais également de nouveaux acteurs qui ont fait leur entrée pour proposer sur internet des solutions innovantes, notamment de partage. En effet, partager ses outils ou partager son savoir permet aux particuliers de faire de sérieuses économies.

Attention en cas de revente dans les 10 ans

Selon la loi Spinetta les intervenants au chantier doivent souscrire une assurance de responsabilité civile décennale et le propriétaire de l’ouvrage une assurance dommages ouvrage. Ces assurances couvrent les malfaçons importantes pouvant apparaitre dans les 10 ans à partir de la réception de l’ouvrage.

Si les travaux sont réalisés en auto-construction ces garanties ne pourront être souscrites. Ces assurances étant obligatoires l’auto-constructeur risque des difficultés en cas de revente dans les 10 ans qui suivent la date des travaux. Ainsi il restera responsable à titre personnel du remboursement des réparations en cas de sinistre. De plus une réduction du prix de vente pourra être négociée par l’acheteur les travaux n’étant pas garantis.