Menuiserie JR BAT AND CO, la menuiserie pour les nuls

Comment choisir les matériaux pour son plancher de bois ?

Les revêtements de sols ne passent pas inaperçus dans une maison. En termes de décoration et de confort, ils constituent l’un des éléments majeurs. C’est pourquoi bien choisir votre plancher est essentiel lors de rénovations. Vous avez opté pour un revêtement de bois ? Excellente option si vous visez un style chaleureux et moderne. Sachez qu’il existe deux catégories principales de revêtements de bois, les planchers de bois contrecollé et les planchers de bois massif, lesquelles présentent des caractéristiques très distinctes l’une de l’autre.

joli plancher style ancien

Plancher de bois massif

D’une part, le plancher de bois massif ou bois franc est constitué de longues lattes de bois généralement noble (cerisier, bambou merisier, érable, chêne, bouleau, acajou, etc.). Il présente le meilleur choix en ce qui a trait à la qualité et à l’aspect écologique. Il est extrêmement durable et résistant. Sa durée de vie atteint les 100 ans, il est renouvelable et recyclable, et minimise la poussière et les risques d’allergies. De plus, le bois massif s’avère un excellent isolant phonique et thermique. Il s’adapte sainement à nos maisons humides en été et sèches et surchauffées en hiver. Il résiste aux événements de tous les jours et nécessite très peu d’entretien. Le hic, c’est son prix élevé. En raison de la haute qualité des matériaux utilisés, le bois massif est relativement dispendieux. Les bois francs traditionnels, tels le chêne et l’érable et le cerisier, se révèlent les moins chers avec des coûts tournant autour de 2 $ à 7 $ du pied carré, alors que les bois francs exotiques, comme l’acajou, le jatoba et le bambou, sont vendus de 4 $ à 12 $ du pied carré. À tous s’ajoutent les frais d’installation. Néanmoins, le bois franc apporte une valeur considérable à votre propriété. L’autre point noir, c’est la finition. Celle-ci fait monter la facture d’installation. En fait, les revêtements en bois massifs se vendent généralement bruts, c’est-à-dire sans couche de finition. Celle-ci est essentielle afin d’assurer une protection optimale à votre plancher et d’en garantir sa longévitél. On peut choisir parmi une vaste gamme de finitions, de satinée à mate, en passant par lustrée et semi-lustrée.

Plancher de bois contrecollé

D’autre part, le plancher de bois contrecollé, regroupant le plancher flottant et laminé, désigne un revêtement de sol en bois ou à base de bois ayant une couche supérieure en bois noble de 2,5 mm d’épaisseur minimums et dont la pose est réalisée flottante. Contrairement au parquet en bois massif qui est composé à 100 % de bois, le parquet contrecollé comprend trois couches différentes. Seule la couche supérieure est en bois, généralement faite d’un mélange de chêne, d’épinette ou d’érable traités, ce qui lui confère au premier abord un aspect identique au plancher en bois massif. Il conserve toutefois moins bien la chaleur et réagit davantage à l’humidité. Au niveau de l’installation, le parquet flottant est destiné à être posé, à l’opposé du bois massif, sur une surface qui existe déjà. Bien que certains modèles requièrent des clous ou de la colle pour la pose, la majorité des revêtements de bois flottant se clipsent sur le dessus d’une surface en béton, tout simplement. En termes de durabilité, le bois contrecollé atteint les 30 ans de vie. Il est moins résistant que le bois franc, néanmoins, en cas de dommages, les réparations sont faciles. Il suffit de conserver quelques lames supplémentaires et de les remplacer au besoin. Pour le coût ? Et bien, vous aurez deviné, dû à son installation facile (souvent faisable sans professionnels), il est beaucoup moins coûteux que le bois massif. On parle d’environ 1,75 $ à 4,50 $ du pied carré, et souvent 0 $ pour l’installation !

Somme toute, les revêtements de sols en bois se montrent un excellent choix pour ceux en quête de simplicité. Contrairement aux tapis, ils sont faciles à entretenir et à nettoyer. Si votre budget le permet, un plancher de bois franc amènera certes de la valeur à votre décor. Si vous êtes plus serré dans vos dépenses et voulez une installation facile et rapide, optez pour le bois flottant. Dans tous les cas, ce type de revêtement s’avère une option très tendance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *