Menuiserie JR BAT AND CO, la menuiserie pour les nuls

Choisir la bonne scie à ruban adapté à ses travaux de menuiserie

À première vue, la scie à ruban est un appareil mécanique qui sert à découper les bois et ses dérivés. Mais, il peut également être utilisé pour la découpe des métaux tendres, des matériaux composites ou des plastiques durs à condition d’adapter sa lame. Cela signifie qu’il est principalement conçu pour réaliser des coupes plus précises. Toutefois, même s’elle peut traiter différentes sortes de matériaux, il faut quand même choisir le bon équipement en fonction des travaux de menuiserie à effectuer. Différents éléments sont donc à prendre en compte.

La lame de l’appareil

Le modèle de lame de scie à ruban Hammer est un bon choix pour votre scie à ruban. Pour cela, il est recommandé de définir la bonne longueur en fonction de chaque travail. D’une manière générale, elle ne doit pas dépasser les 3 mètres. En outre, la lame se choisit en fonction des coupes à réaliser. Pour le chantournage, qui nécessite des travaux assez précis, la lame de petite taille est parfaite. Par contre, si le menuisier souhaite effectuer des tâches plus basiques, la lame plus épaisse est plus solide. D’une manière générale, la taille de la lame se situe entre 6 à 45 mm. Il est d’ailleurs possible de solliciter un modèle sur mesure auprès des revendeurs. Sinon, le matériau de fabrication reste également un critère à ne pas oublier pour bien choisir la lame d’une scie à ruban. Par exemple, la lame en bimétal est parfaite pour les coupes en bois et en métal. Et le modèle en carbones est à privilégier pour obtenir des coupes plus épaisses.

Les types de scie à ruban disponibles sur le marché

Sur le marché, il existe deux types de scies à ruban : le modèle fixe et l’équipement portatif. Mais avant l’achat d’une machine particulière, le premier élément à ne pas oublier est le type de travaux à réaliser. S’il s’agit de grands œuvres, alors la scie à ruban fixe est l’équipement qu’il faut. Elle est parfaite pour effectuer une bonne hauteur de coupe et les travaux en série. Comme il s’adapte à la menuiserie de grande envergure, il nécessite généralement un endroit spacieux. Comme son nom l’indique, la scie à ruban portatif peut être transportée n’importe où. Ainsi, elle est forcément plus légère que l’appareil fixe, ce qui permet de l’emmener sur le chantier. Elle pèse au moins 6 kilos. Un poids qui la rend populaire auprès des charpentiers. En plus, elle est facile à utiliser, car elle dispose d’une poignée supplémentaire afin de permettre à deux personnes de la manipuler en même temps. Grâce à ces caractéristiques, elle est notamment parfaite pour couper les bois, les métaux et les matières composites.

Ce qu’il faut prendre en compte pour le choix de sa lame de scie à ruban

Le moteur fait partie des points à ne pas négliger au moment de l’achat d’une scie à ruban. S’il est puissant, la vitesse de la lame le sera également, ce qui permet d’obtenir des coupes plus précises. Généralement, sa puissance varie entre 300 à 1000 W. certains modèles peuvent même être très puissants. Quoi qu’il en soit, le moteur se choisit en fonction des travaux à effectuer. Pour les petites coupes, une puissance de 350 w peut suffit. Mais pour les grands aménagements de bois, il faudra se munir d’un appareil plus puissant. Pour choisir une scie à ruban, il ne faut pas non plus oublier la hauteur de coupe. Celle-ci est normalement mesurée par le col-de-cygne, qui correspond à la hauteur qui sépare la table et l’extrémité de la structure sur la lame. Pour avoir une planche plus épaisse, alors, il faut choisir un appareil qui peut couper les bois à plus de 400 mm. C’est le cas d’une scie à ruban fixe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *